Preacher

Publié le par Guillaume

Présentation de l'oeuvre :

Preacher est encore un coupe de coeur,
le genre de chose qu'on sait qu'on va adorer après seulement quelques pages. C'est encore un comics, faut dire en ce moment je lis plus des masses... C'est peut être l'été qui fait ça !
Bref, Garth Ennis au scénario et Steve Dillon au dessin, et c'est Glenn Fabry qui fait les couvertures; ces noms devraient être connus des fans de comics...
Parue en 66 épisodes à l'origine, on peut trouver l'ensemble de l'oeuvre aux éditions Vertigo, version Panini Comics, en 5 tomes. Bon, 26 euros le livre, ça fait un peu cher, mais ça reste assez épais, et on ne lit pas ça en 1 heure, pas comme une BD Soleil par exemple pour ne citer qu'une maison d'édition (hihi).
Mais parlons un peu du scénario que diable !
Jesse Custer, Prêtre de profession dans un bled paumé des états unis, Tulip son ex, et Cassidy, un vampire Irlandais, vont traverser les Etats Unis pour tenter de trouver où se planque le Seigneur. En effet, Jesse, investi d'un pouvoir quasi divin, a enfin eu la révélation qu'il attendait: Dieu existe, et il n'est pas aussi cool que la Bible voulait nous le faire croire, d'autant plus qu'il a prit la poudre d'escampette.

Humour noir, très noir même, violence, sexe (jamais explicite) c'est une BD adulte à n'en point douter, et même si le dessin n'est pas exceptionnel, il assure le minimum. Dans la version Panini Comics, on a droit aux couvertures des anciens tomes, qui sont très souvent excellentes, et commentées par les auteurs.
Il existe également des "hors séries" qui traitent uniquement de certains personnages à des moments clefs de leur histoire, au nombre de 3 (Pour Cassidy, Le Saint des Tueurs, et TronchedeCul, rebaptisé Tête de Fion dans la dernière traduction).




Mon avis :

Bon vous imaginez bien que si je classe Preacher dans mes Coups de Coeur, c'est que je suis fan ! D'ailleurs ça me fait penser que je devrais créer une rubrique pour les merdes que je lis...
Mais passons ! Preacher, c'est excellent, le scénario est totalement barré, et les personnages hauts en couleurs. Je ne résiste pas à l'envie de vous parler de Tête de Fion, fils de flic et fan de Nirvana. Quand Kurt Cobain se suicide s'en est trop pour lui, et il décide de suivre la même voie en se tirant une balle dans la tête... Le problème c'est qu'il s'est raté, et que maintenant... Il a une tête de fion. C'est immmonde, mais tellement drôle à la foi. A chaque fois qu'il s'exprime, on ne lit que des "Suuh quh unh tuht duh fuh ?" avec une petite traduction en bas de la vignette, "C'est quoi une tête de fion ?". Voilà un petit apperçu de l'humour général de l'oeuvre. Faut aimer, c'est caustique, cynique, voire sadique, mais c'est sacrément bien foutu. Mention spéciale à la blague du hamster et du chaterton, que je ne pensais pas croiser en image dans une BD ! (ceux qui ne connaissent pas, google vous en parlera).
Il y a pas mal de références au sexe, et bien qu'on ne voie jamais rien, le tout est assez implicite (godemichets et tout...), mais c'est suffisamment bien disséminé et bien ammené pour que ça ne soit pas lourd ni insuportable. Et ça créé même parfois un sacré décalage avec les personnages, genre le gros dur qui est un homosexuel refoulé...
Non vraiment rien à redire, je n'ai lu que 3 tomes soit plus de la moitié de la série, et à chaque fois d'un seule traite ou presque, sachant qu'il faut bien 2 bonnes heures pour lire un tome en entier.

M'enfin voilà, si vous aimez l'humour noir, les histoire matures, avec des anges des démons et des vampires Irlandais, il n'y a aucune raison de résister. C'est un Must Have selon moi, ou du moins faut-il au moins l'avoir lu une fois, ne serait-ce que pour connaitre et pouvoir se la péter dans les réunions mondaines, ou pas.





Couverture :

Hop le tome 1, la flemme de caser les autres...


Publié dans Coups de coeur !

Commenter cet article

Akodo 05/08/2009 15:03

Ah oui, merci de le signaler j'étais passé à côté de la boulette ;)

BuzzerMan 03/08/2009 08:46

Dans ton article, tu as mis que Ennis et Dillon étaient tous les deux au scénario, enfin rien ed très grave...

Guillaume 03/08/2009 00:39

Du monde au scénario ? que veux-tu dire ?
Sinon des anges et des démons, même si ils sont à la base de l'histoire, on en voit pas trop souvent. Mais je n'ai lu que 3 tomes, ptet qu'ensuite ça s'accélère...

BuzzerMan 02/08/2009 22:13

Hum, il n'y aurait pas beaucoup de monde au scénario par rapport au dessin ?

En tout cas, tu m'as donné envie avec ta description, rien qu'en lisant "des anges des démons et des vampires Irlandais", délicieux mélange ! Merci pour cette recommandation.