Le Prestige

Publié le par Guillaume

Présentation de l'oeuvre:

Alfred Borden et Ruppert Angier sont les deux plus grand Prestidigitateurs du début du siècle. Hélas, ce sont aussi des ennemis mortels. Coups en traitres et sabotages ponctuent leur tournées à travers l'Europe, et aucune réconcilation a l'air possible.
Cette peitte guerre va s'étendre sur plusieurs générations, et ainsi quand Andrew Wesley, le dernier descendant des Borden rencontre Kate Angier, sa vie va s'en trouver bouleversée.
En effet Wesley, adopté dès son plus jeune âge, ne sait presque rien de sa lignée d'origine, mais il va apprendre qu'un terrible secret sème la discorde entre les deux familles depuis fort longtemps. Un secret qui remonte à la démocratisation de l'électricité...

Le livre se découpe en 5 parties, chacune racontant les événements de la vie d'un des personnages clefs de l'histoire.
On commence avec Andrew Wesley, puis avec Alfred Borden, Kate Angier, Ruppert Angier, et enfin Andrew Wesley à nouveau. Ainsi, dans les passages d'Alfred et Ruppert, les deux étant présentés comme des journaux intimes, on retrouve souvent le même événement décrit selon le point de vue du personnage mis en avant ce qui peut apporter pas mal d'éclaircissements sur le scénario. La vie de Ruppert et Alfred occupe la plus grosse partie du récit, on y apprendra que garder au secret son tour de magie le plus spectaculaire peut parfois entrainer d'étranges sacrifices.

A noter que le livre a été adapté en film au cinéma, mais je ne l'ai pas vu.

Mon avis:


Ecrit par Christopher Priest, c'est un très bon livre, qui plaira plus encore aux fans de magie. Quelques tours y sont sommèrement décrits, et le plus intéressant et de voir ce qu'il se passe en coulisse (tout le travail de préparation, d'embauche des assistants...).
La querelle entre Borden et Angier est passionante, mais peut paraitre un peu ennuyeuse de prime abord lors de la première moitié du livre. En effet,  le voile se lève sur de nombreux mystères pendant la seconde partie, quand Angier raconte les événements de son point de vue, répondant aux questions que se posaient le lecteur lors du "passage Borden". Ce n'est que bien tardivement que l'on comprend le titre du livre, "Le Prestige" et c'est à la fois effrayant et attendu,  la magie du livre oppérant de plus en plus à mesure que l'on avance dans la lecture.
La fin est quelque peu prévisible mais ce n'est pas bien grave en l'état.

Un livre que je recommande aux amateurs de magie, ou tout simplement aux amateurs de fantastique, et à ceux qui seraient découragés pendant la première moitié de l'ouvrage: persévérez, il serait dommage de passer à côté de toutes les explications. De toute façon la lecture est assez aisée, et il est rare de refermer le livre sans se demander ce qu'il va se passer par la suite.


Couverture:


Publié dans Science Fiction

Commenter cet article