La Compagnie Noire

Publié le par Guillaume

Présentation de la série:

La Compagnie Noire est une série de 13 livres de Dark Fantasy écrite par Glen Cook, qui se déroule donc, comme son nom l'indique dans un univers très sombre, où les elfes rayonnants et les petits oiseaux qui chantent son introuvables.
Une célèbre compagnie de mercenaire sillonne le continent depuis plus de 400 ans, travaillant pour les plus offrants, et semant la terreur sur son passage. Pariats, rebus, criminels ou seulement des hommes souhaitant oublier leur passé, voilà qui sont les soldats de la Compagnie Noire.

Au début de l'histoire, la Compagnie va entrer au service de la Dame, puissante sorcière et Impératrice du Nord, pour lutter contre une rébellion au sein de son Empire. Magie, Batailles, coups en traitre et autres trahisons seront le lot quotidien de ce groupe de mercenaires, qui s'est peut être, cette fois, allié au Mal absolu...
En effet il y a très longtemps, la Dame reignait déjà sur la contrée avec son mari le Dominateur, une entité puissante et maléfique, mais la Rose Blanche, une personnage mythique capable d'annuler la magie, emprisonna les deux tyrans ainsi que leurs généraux les plus redoutables, les 10 Asservis.
Aujourd'hui, la Dame s'est libérée, ainsi que ses serviteurs, et elle règne à nouveau, seule, son diabolique mari toujours enseveli dans sa prison.
Une rebellion s'est mise en place, et on parle du retour de la Rose Blanche pour stopper à nouveau la Dame...

L'histoire est racontée par l'Annaliste de la Compagnie, Toubib, le membre qui est censé relaté l'histoire de la confrérie dans les Annales, et ressemble donc un peu à un journal intime. Il expose donc ses réflexions, ses états d'âmes...
A noter que dans certains tomes, le poste d'Annaliste est occupé par d'autres personnages, selon l'évolution de l'histoire.
Le découpage des livres VO/VF est ici moins barbare que dans certaines séries, cela dit les 3 derniers tomes en VO sont découpés en 6 pour la VF.
Disponible en grand format chez L'Atalante, mais aussi en recueils comprenant plusieurs tomes, ou encore en poche (en cours de parution).

Mon avis:

Cette série est excellente, mais est tout de même assez particulière, et je sais d'expérience que soit on accroche, soit on accroche pas. Cela est sans doute du à l'univers très sombre, et au fait qu'il n'existe pas de "gentil" et pas de "méchants". Même les héros principaux sont des pourris. Mais il se dégage réellement une ambiance unique, et le scénario est aussi en béton, et très souvent tout en finesse. On peut peut être lui reprocher une manque de dynamisme en milieu de série, et le changement de style (quand l'Annaliste change) peut aussi en troubler certains, mais pour moi c'est du tout bon.

A recommander très chaudement pour ceux qui en ont marre des elfes et des nains, des héros fleur bleu, des histoires à l'eau de rose, ou du paladin en armure rutilante. Ici place aux pourris, aux pièges vicieux, à la magie mystérieuse, aux malédictions, aux meurtres...



Les couvertures (Grand format):

Cliquer>>   link  <<Cliquer

Publié dans Fantasy

Commenter cet article